A la recherche de la carotte perdue...

Publié le par Alex (Cowboy non-fumeur)

A la plus grande joie de la personne qui partage ma vie, ces six jours d'arrêt de tabac est un nouveau havre de paix dans notre maisonnée. Si je compare la précédente tentative d'arrêt, qui était pendant la même période, c'est-à-dire ETE 2007... Ca n'a rien à voir...
En effet, l'année dernière, dès le départ de cette initiative, ça a été un véritable fiasco... Quelques heures après le collage du premier patch... c'était déjà le stress. Je pensais : "Mon dieu... il est bientôt 19 heures, les tabacs vont être fermés... comment je vais faire si je suis en manque !!!!!"
J'étais déjà dans l"hypothèse que j'allais craquer et que j'allais de toutes façons, d'une manière ou un autre, pour une raison ou pour une autre, replonger....
Aujourd'hui, je dois dire que je trouve tendre et savoureux de ne pas être dépendant de l'ouverture ou fermeture du tabac... Et pour la personne qui partage ma vie aussi... pas de : " Oh là là ! Je cours au tabac... Commence le dessert sans moi."
Non ! Aujourd'hui je ne suis plus à courir toutes les rues à la recherche de la fameuse carotte rouge qui clignote  comme un appel de phare !!! Et ça c'est bon... je dois dire que c'est vraiment bon... Bien au contraire? Je retrouve goût aux choses. Je respire à pleins poumons.... C'est plutôt une autre carotte que je cherche maintenant... Bien parfumée, juteuse, savoureuse....
En plus, tout se passe bien niveau sevrage... je n'éprouve pas trop de manque... Et en plus je me suis mis dans les situations où mon cas aurait pu être critique : Apéro en terrasse avec ma meilleure amie fumeuse à boire un bon verre de Chardonnay frais, soirée anniversaire entre potes (75% de fumeurs), resto en amoureux, ordinateur pendant plus d'une heure...eh bien non... Je résiste ! 
Pourvu que ça dure....!

Commenter cet article