Faut pas en faire tout un plat !

Publié le par Alex

Hier soir, j'ai eu le privilège de passer une jolie soirée en amoureux dans un très bon restaurant parisien, où la cuisine y est délicieuse, originale et parfaite pour les fins gourmets...
Tous ce passait comme sur des roulettes, lorsqu'a déboulé, on ne sait d'où, une petite bande de d'jeun's Bobo, qui avait réservé une grande table ronde pour eux sept...
Mise à part qu'ils étaient un peu bruyants, ils ne nous dérangeaient pas...
Mais c'est au moment où la commande a été prise et que leur verre de vin a été servi qu'ils se sont tous révélés être des démons exterminateurs envoyés en mission spéciale pour me faire craquer. ils se sont levés d'un seul coup, (à croire que c'était chorégraphié tellement c'était surprenant), le paquet de cigarette dans une main, le verre de vin dans l'autre pour aller, je cite :  "s'en griller une dehors !"
Je peux vous dire qu'à ce moment, les dents serrées dans ma mâchoire, tordant ma serviette de table sous la table, je n'avais qu'une envie, c'est de déchirer mon patch, et d'aller les rejoindre pour leur dire : "Auriez-vous une cigarette, s'il vous plaît ?".  Chose que je n'ai pas fait depuis mon adolescence de "Taxer une clope !"
Puis mon moi, à l'intérieur de moi, Toujours fidèle à son poste, me dit : "Alex... mon cher Alex... Que vas-tu faire à te mettre en spectacle comme ça dehors, devant ce grand et beau restaurant, à te ridiculiser à quémander une malheureuse cigarette à ces jeunes gens... et puis ton patch... tu vas le déchirer, d'accord.... et tu vas le mettre où ? le coller sous la table peut-être ?..."
Alors, à ce moment, j'ai choisi la méthode basique... le grand verre d'eau... Et hop ! on pense à autre chose...
Et bien ouf ! ça a marché ! Youpi... je n'ai pas craqué...
C'est dur quand même... je peux vous dire que je suis au cinquième jour et c'est dur-dur !

Récapitulons pour nous motiver. "Voilà cinq jours que j'ai arrêté... et déjà... :

    Le monoxyde de carbone est complètement éliminé de mon organisme.
    Mes poumons  ont rejeté les résidus de fumée.
    La nicotine a été entièrement expulsée de mon organisme.
    Mes terminaisons nerveuses commencent à se régénérer.
    Mon odorat et mon goût s'améliorent.
    Mes bronches se relâchent, ce qui facilite ma respiration.
    Ma capacité pulmonaire s'accroît.
    Mon énergie augmente."


Commenter cet article

florence 03/02/2009 01:13

bonjour
j'ai vu un homeopathe pour arreter de fumer elle ma donner en plus de tube d'homeop.. le chanpix elle me dit que je peu avoir des nauseés etre malade alors j'esite a le prendre j'ai besoin de témoignage
merci