L'épreuve de l'Anniversaire

Publié le par Alex

Hier soir, j'étais invité à l'anniversaire de mon ami JP. Et avant de se rendre à la soirée, nous avions rendez-vous avec ma meilleure amie Clotilde pour prendre l'apéritif sur une belle terrasse parisienne...
Vous sentez le truc venir ?
Et oui... moi aussi je sentais que une telle soirée qui avait tout pour être agréable allait-être un véritable cauchemar...
Et bien NON !
Cela n'a pas du tout été trop difficile.
Alors que je redoutais le charme du verre de Chardonnay en terrasse, pour que j'éprouve l'envie redoutable de m'allumer une cigarette, je me suis décidé de toute mes forces à me dire à l'intérieur de moi : "Non ! Non ! Non ! et Non !"
Et en fait, c'est passé comme une lettre à la poste. Les discussions allant, les odeurs qui venait m'enivrer le nez (puisque je retrouve depuis quelques jours mon odorat), l'odeur des fleurs, d'un croque-monsieur, d'une eau de toilette d'une charmante passante, (il faut le dire, celle de la fumée de la cigarette de Clotilde aussi...) je pensais à tout autre chose que d'allumer une satanée cigarette, qui allait me faire basculer de l'autre côté de la rive : celle des fumeurs...
Puis nous sommes arrivés à la soirée, où bien évidemment, une moitié des invités avaient "la clope au bec", comme on dit...
Là aussi, je me suis dit, à l'intérieur de moi-même : "Alex ! tu vas pas te laisser intimider par tous ces drogués, alcooliques dépressifs et névrosés !!!!" (J'exagère un peu sur tout ces gens que j'aime beaucoup, mais il fallait bien trouver quelque chose à ce moment là pour me convaincre)

Au bout du compte, j'ai passé malgré tout une excellente soirée, avec très peu d'état de frustration ou autre. J'ai réussi à ne pas y penser et ce matin, lorsque je me suis réveiller, je n'ai pas éprouver ce vieux sentiment de culpabilité qu'on a tous eu un jour, quand on a essayé d'arrêter de fumer, et que une taf, puis deux, puis trois... et voilà... C'est reparti. Vous voyez de quoi je veux parler ?
Et bien non. Ce matin je suis fier de moi, en pleine forme et très optimiste sur mes chances de réussite... !
GENIAL NON ?


Commenter cet article